Cosa si mangia oggi? Se ne parla a Lector in tavola a Conversano 23-25 giugno 2017

Scritto da  Venerdì, 23 Giugno 2017 

La prima edizione di Lector in Tavola arricchisce l’edizione 2017 di Lectorinfabula, festival delle idee di respiro europeo organizzato dalla Fondazione Giuseppe Di Vagno, intitolata ad un partigiano locale ucciso dal Regime fascista.
Per saperne di più abbiamo incontrato Gianvito Mastroleo, Presidente della Fondazione di Vagno, Filippo Giannuzzi, Segretario Generale della Fondazione e Direttore dei festival e Thierry Vissol, Direttore del Centro Di Vagno «LIBREXPRESSION» per la promozione della libertà d’espressione e la satira politica.

 

Qu’est-ce qu’on mange aujourd’hui?, telle est la question la plus souvent posée par chacun d’entre nous, où que l’on soit dans le monde. Une question apparemment fort simple mais qui en fait en contient une multitude d’autres. Sans oublier que pour presque un milliard d’êtres humains cette banale question se transforme en une inquiétude vitale: est-ce qu’on mange aujourd’hui?. Le «qu’est-ce que» recouvre tant le type de nourriture que l’on se propose de manger: plats typiques régionaux ou nationaux, ingrédients autochtones ou importés, végétarien ou vegan, produits naturels ou industriels, que leur qualité: produits bios, transformés, traités, colorés avec de multiples produits chimiques, hormones, antibiotiques...
«Manger» porte aussi à penser en termes historiques et culturels. Non seulement chaque peuple, partout dans le monde dispose de son histoire culinaire, de ses plats typiques, mais comme pour toutes les activités humaines, ces traditions se sont déplacées avec les hommes et les femmes, se sont interpénétrées. Notre espace culturel, à nous peuples de la Méditerranée, est rempli de similitudes. Le repas est un lieu de sociabilité, la table est celle où l’on partage le pain, l’amitié et l’amour. Manger est aussi une inquiétude permanente de celle qui peut conduire à se révolter. La révolution française fut précédée d’une famine de plusieurs années et l’on se souvient du mot de Marie-Antoinette qui s’étonnait de voir le peuple en révolte sous son palais. Majesté, le peuple a faim lui dit-on. «Qu’on lui donne des brioches» répondit-elle.
Beaucoup d’analystes observent que de multiples révoltes récentes, particulièrement en Syrie, débutèrent par des revendications alimentaires. Et, de fait la sécurité alimentaire, dans un monde en croissance démographique exponentielle, devient un enjeu géopolitique, dont profitent les multinationales spécialisées en ce domaine, lesquelles conduisent à une industrialisation croissante de ce secteur, à la surexploitation des terres, à la réduction des espèces, aux manipulation génétiques, à l’uniformisation du goût.
C’est donc pour toutes ces raisons que la Fondation Giuseppe di Vagno - qui a son siège à Conversano, dans l’une des régions italiennes de grande tradition culinaire et agricole, les Pouilles - a décidé de créer un Festival, le Festival «Lector in Tavola» non seulement pour débattre, avec des spécialistes de nombreux pays européens et de l’autre rive de la Méditerranée de tous les aspects, culturels, économiques, politiques et géopolitiques que recouvre la simple question posée au début de cet article, mais aussi pour le plaisir du palais, pour déguster les produits de ce riche terroir, de ses plats typiques au nectar de ses vins.
En effet, la Fondation Di Vagno a pour objectif de susciter la réflexion des citoyens et des jeunes sur la «bonne politique», c’est-à-dire sur tout ce qui touche à l’organisation du vivre ensemble. Elle organise ainsi depuis maintenant 13 ans un festival européen annuel de culture et de politique, le festival Lectorinfabula, dont Lector in Tavola est une déclinaison.
Le festival Lector in Tavola, qui se déroulera à Conversano du 23 au 25 juin, propose plus 50 événements, conférences, projection de films, démonstrations de chefs, dialogues et dégustations. La participation au festival est gratuite dans une ville de haute tradition et de merveilles architecturales romanes. Le festival Lectorinfabula se déroulera, toujours à Conversano, du 14 au 17 septembre et proposera plus de 70 événements, eux-aussi d’accès gratuit, sur le thème de la Révolution, les révolutions passées, présentes et futures dans les domaines politiques, culturels, technologiques.

Gianvito Mastroleo, Président de la Fondation di Vagno
Filippo Giannuzzi, Secrétaire Général de la Fondation et Directeur des festivals
Thierry Vissol, Directeur du Centre Di Vagno «LIBREXPRESSION» pour la promotion de la liberté d’expression et de la satire politique
http://www.fondazione.divagno.it/
www.lectorinfabula.eu/

Articolo di Ilaria Guidantoni

Aggiungi commento

Codice di sicurezza
Aggiorna

TOP